Historique

Slide background
Slide background
Slide background

Un séjour inoubliable dans une maison remplie d'histoire!


Le 112 Notre-Dame Ouest (aujourd'hui: Gîte Le Bouquet de marguerites)


Site Jean-Eugène Rioux


Jean-Eugène Rioux fut le premier cultivateur à Trois-Pistoles qui opta pour moderniser son entreprise agricole et diversifier sa production. Cette ferme, située au 118, route 132 Est, est bornée par la mer et traverse le site du Cap-Marteau, déjà appelé l'Anse-aux-Coques. La maison étant donc, en 1850, le long du chemin Royal, au bas de la côte et dû monter sur la côte , où elle est aujourd'hui.


Il avait repris la ferme familiale en 1927-1928, il fait l'acquisition de 4 génisses pur sang Ayrshire et transformé graduellement la race du troupeau. L'achat graduel de taureaux pur sang compléta le projet. Puis,d'une conférence à l'autre donnée par l'agronome Martin, à l'époque, il mit en pratique, bien que sceptique au début, un des conseils suivants: "il faut faire pousser 10 brins d'herbe là où il en pousse un. On profita des conseils sur la génétique des animaux; la mécanisation suivit la rentabilité aussi".


Il diversifia sa production avec la culture des fraises. En 1944, on planta 2000 plans de fraises; en 1946 on acheta 10 000 plans de fondation pour créer une pépinière. À la meilleure des saisons, on vendit 1 000 000 de plans.


En 1959, Jean-Eugène Rioux acheta la propriété du 112, rue Notre-Dame Ouest pour y prendre sa retraite en 1961. Jean-Eugène Rioux fut président de la Caisse Populaire de Trois-Pistoles pendant 25 années, soit de 1939 à 1964. Jean-Eugène est né le 23 avril 1902. Il épousa Lucie Bérubé , née le 12 décembre 1902, le 16 juillet 1923. Ils décédèrent respectivement les 1er septembre 1992 et 29 octobre 1987.


- Tiré du livre de Robert Létourneau " Des p'tites histoires de trois-Pistoles " éditeur: Société d’histoire et de généalogie de Trois-Pistoles Inc. -